Ergothérapie

Ergothérapie

 
 

NOS SERVICES

 

 

  • Dramathérapie

  • Qu’est-ce que la dramathérapie?

    Selon Krasanikis (2017), la dramathérapie est une méthode thérapeutique qui utilise la métaphore et les dynamiques du théâtre et du jeu. Dans cette forme de thérapie, les arts et la métaphore sont les principaux modes de communication entre le thérapeute et le client. (p. 53-traduction libre).

     

    À quoi sert la dramathérapie?

    L’enfant, l’adolescent et l’adulte peuvent exprimer des émotions, des conflits ou des désirs à travers différents procédés théâtraux tels que le jeu de rôles, la création de personnages, les histoires, les contes, les marionnettes, les masques, les objets et l’improvisation. À travers des symboles, des rituels et divers médiums artistiques, la dramathérapie favorise la capacité d’agir et renforce l’estime du soi du participant.

    Cette façon thérapeutique de créer, de jouer et de réinterpréter certains événements ou situations de la vie permet au participant de s’épanouir à travers les séances et ultimement dans la vie de tous les jours.

    En groupe, le participant peut également observer ses interactions avec les autres participants et éventuellement faire le pont entre son comportement dans le groupe et sa place dans la société en général.

    De plus, la dramathérapie encourage le potentiel créateur, invite à développer la spontanéité et à écouter son mouvement intérieur (émotions, images, pensées). La dramathérapie permet au client, non pas de contrôler son mouvement intérieur, mais plutôt de l’accepter ou de le transformer à travers le jeu dramatique

     

    Types de services

    Les séances de dramathérapie peuvent prendre plusieurs formes selon les besoins de l’enfant, le contexte familial ou scolaire. Une première rencontre d’évaluation des besoins aura lieu entre le ou les parents et la dramathérapeute. En général, une intervention se déroulera sur plusieurs semaines et demandera un suivi hebdomadaire. Graduellement, les séances peuvent s’espacer lorsque que l’on constate certains changements positifs ou une progression signifiante.

  • Thérapie individuelle par le jeu et le théâtre (7 à 17 ans)
  • Thérapie individuelle pour le parent
  • Thérapie ou ateliers de groupe
  • Programme ACTE (3 à 6 ans)
  • Programme RÊVE (7 à 12 ans)
  • Ateliers créatifs sur l’anxiété (12 à 17 ans)
  • Ateliers sur la gestion de la colère (Parents)
  • Création collective et performance (Contexte scolaire seulement)
  •  

    Thérapie individuelle par le jeu et le théâtre

    En thérapie par le jeu et le théâtre, l’enfant évolue dans un espace sécuritaire et créatif tout en apprenant l’autorégulation de ses émotions. Différents matériaux pour s’exprimer lui sont offerts tels que des marionnettes, des figurines, des objets, des images, des accessoires, des cartes de personnages et bien plus. La confiance envers le thérapeute se bâtit à travers la validation de sa personne et l’acceptation de soi.

    Inspirés par le psychologue Garry Landreth, voici huit objectifs qui peuvent être explorés dans nos séances.

    1. Développer un sens de soi plus positif :
    2. Lorsque l’enfant sent que ses sentiments, ses idées et ses perceptions sont validés, il peut développer une conception plus positive de lui-même. Dans le processus de thérapie par le jeu, c’est, entre autres, la réponse empathique qui soutient la valorisation du monde intérieur de l’enfant. À travers la découverte de ses forces et de son potentiel créateur, l’enfant augmente son estime de lui-même.

    3. Assumer un plus grand sens de la responsabilité
    4. La thérapie par le jeu offre un espace unique à l’enfant pour expérimenter de façon sécuritaire le processus de prise de décision. Lorsque l’enfant constate qu’il a un certain pouvoir décisionnel, il se responsabilise plus facilement par rapport à ses actions.

    5. Augmenter la capacité à s’autogérer
    6. Comme l’espace thérapeutique de la thérapie par le jeu inspire la liberté pour l’enfant, celui-ci doit faire des choix. Il apprend progressivement à s’approprier sa session, une période unique dans sa vie. Le thérapeute ne gère pas le déroulement des activités. L’enfant devient en quelque sorte, son propre guide. Le thérapeute le soutient dans cette autogestion où ses propres ressources créatives sont sollicitées.

    7. Favoriser l’acception de soi
    8. Le thérapeute par le jeu favorise l’acception de l’enfant à travers son monde intérieur, ses forces, mais aussi son vécu, sa vulnérabilité, ses peurs et ses difficultés.

    9. Devenir plus autonome et expérimenter un sentiment de contrôle
    10. En thérapie par le jeu, l’enfant augmente son autonomie émotionnelle en relation avec le contrôle de soi. L’enfant ressent un sentiment de contrôle à travers la liberté offerte dans l’espace de jeu.

    11. Devenir sensible au processus d’adaptation
    12. C’est à travers l’augmentation de son auto-régulation et de sa confiance en soi qu’il choisira les comportements appropriés pour s’adapter aux événements de la vie. Donc, à travers le processus de thérapie par le jeu, l’enfant prend conscience de certains comportements, parfois non adaptés, et obtient le pouvoir de les transformer.

    13. Développer sa source d’évaluation interne
    14. En thérapie par le jeu, l’enfant ne se sent pas en situation d’évaluation, mais respecté pour ce qu’il est. Il peut donc apprendre à s’auto-évaluer en se respectant lui-même.

    15. Devenir plus confiant
    16. Plusieurs enfants arrivent en thérapie avec une image négative d’eux-mêmes. En thérapie, ils peuvent acquérir une maîtrise de soi tout en agissant pour eux-mêmes et en découvrant leur capacité à agir et à réussir.

     

    Thérapie individuelle pour le parent

    Dans un cadre à la fois créatif et thérapeutique, nous offrons un support pour accompagner le parent à travers différents enjeux liés à la parentalité. Au fil des séances, les émotions liées à l’attachement, à la relation avec l’enfant et les défis rencontrés peuvent être explorés. Des épreuves telles qu’un deuil périnatal, une dépression post-partum, un épuisement parental, une estime de soi fragilisée, une anxiété de performance, une séparation ou d’autres expériences vécues peuvent être abordées.

     

    Thérapie ou ateliers de groupe

    Programme RÊVE (7 à 12 ans, groupes d’âge à créer)

    Ce programme offre un espace thérapeutique et créatif à un groupe d’enfants vivant avec diverses problématiques tels que l’anxiété, le trouble du spectre de l’autisme, un déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Au fil des séances, le groupe d’enfants utilisera le conte, les figurines, les personnages ou d’autres médiums artistiques afin d’exprimer leurs émotions et leurs rêves. Le programme est centré sur l’estime de soi et le sentiment d’appartenance à un groupe. De plus, à travers le jeu de rôle ainsi que la créativité individuelle et collective, les enfants développent l’empathie, la collaboration et l’entraide.

    Ateliers créatifs sur l’anxiété : (13 à 17 ans)

    Ces ateliers visent à soutenir un groupe d’adolescents dans son rapport à l’anxiété de toutes formes ; généralisée, de performance, sociale ou phobique. À travers la créativité, que ce soit par l’écriture, la peinture, la photographie, le mouvement ou d’autres médiums artistiques, chaque jeune apprend à définir, apprivoiser et apprendre à gérer l’anxiété.

    Ateliers sur la gestion de colère : (Parents)

    Ces ateliers visent à aiguiller les parents à travers l’expression des comportements et des actions des enfants que l’on associe souvent, à tort ou à raison, à la colère. Au fil des rencontres alliant dramathérapie et psychoéducation, le parent pourra créer ses propres outils afin de soutenir son enfant. Des sujets tels que les manifestations, les déclencheurs et les méthodes de gestion de la colère seront abordés. De plus, les rencontres visent également à explorer notre propre gestion de la colère en tant qu’adulte.

    Création collective et performance

    Ce programme est inspiré par l’ethno-théâtre thérapie (ETT), une « approche combinant la dramathérapie, l’ethnographie et le théâtre. Il s’agit donc à la fois d’une forme thérapeutique, d’une méthode de recherche et d’un procédé de création. Au centre de la démarche se trouve le sujet, soit une communauté ou une culture d’appartenance. L’objectif est de donner un portrait juste de leur vérité, de leur compréhension, de leur regard sur eux-mêmes et sur ce qui les entoure. » À travers un processus d’écriture, d’improvisations et de partages et de réflexions, le groupe réalisera une création collective sur leur propre vision d’eux-mêmes et sur des enjeux qui les touchent profondément. Le projet pourrait se dérouler, par exemple, dans un milieu scolaire avec des élèves en difficulté d’adaptation.

     
    Site Web À propos de nous Services Références Partenaires
  • © L'essence en mouvement. Centre d’intervention thérapeutique pour les enfants et les familles et de bien-être pour tous.
  • Réalisation : CarlRioux@sifacile.ca - Graphisme : Michèle Giroux ( 12/12/2018)